Santa Eulària

La villa est située à 4 kms du village de Santa Eularia, où l'on trouve de nombreux commerces et restaurants, un supermarché ainsi qu'un marché rural typique.

Les cavaliers trouveront leur bonheur au manège "Can Mayol" situé à 2 kms de la villa.

Un lieu-dit s'est développé à côté de Santa Eulària: Es Canar qui est aujourd'hui une petite station balnéaire. Les habitants d'Es Canar misèrent sur l'activité touristique plus rémunératrice que le travail de la terre dès les années 50. Les habitants mettent en valeur les terrains de famille bordant le littoral. Dans les années 50, les premiers touristes arrivent. À cette époque, pour garantir les mœurs, une amende était donnée aux femmes portant des maillots de bain, cela a bien changé depuis… Un marché rappelle l'Ibiza des années 60 et 70 qui était "peace and love" : c'était la "période flottante". Il se tient depuis, chaque mercredi, au Club Punta Arabi, pendant l'été. Ce marché hippie donna à Es Canar sa petite notoriété. Le marché réunit plus de 400 étals. Toutefois, les ibicencos ne gardent pas vraiment un très bon souvenir de cette époque hippie: il faut dire que ces jeunes n'étaient pas dépensiers et vivaient en communauté… Par la suite à partir de la fin des années 70 la spéculation immobilière explose et s'accompagne d'une urbanisation massive en bord de mer.

à visiter

* L'église actuelle date du XVIe siècle ainsi que la tour voisine d'où on pouvait défendre avec l'artillerie toute la région.

* L'église de la Mare de Déu de Jesús, édifiée par les franciscains à la fin du XVe siècle pour leur couvent.

* L'église de Santa Gertrudis de Fruitera, terminée en 1797.

* L'église de Sant Carles de Peralta.

* Musée ethnologique. Can Ros est une ancienne maison paysanne.

* Musée Barrau, où est exposée une grande partie de l'œuvre du peintre catalan Laureà Barrau i Buñol (1863-1932)

* La promenade littorale, longue de plusieurs kilomètres.

* Le port de plaisance.

* Le pont d'époque romaine enjambant l'unique rivière des Baléares (11 km de long, asséchée aujourd'hui)

* Le marché Hippie à Es Canar (non loin de Santa Eulària)

* La ruine d'aqueduc romain à Es Canar (platja de s'Argamassa)